La vie est un long fleuve tranquille

Publié le par dcc-lepoolauxboeufsdor.over-blog.com

BouePluie    

     Aujourd’hui il pleut, ce qui veut dire que la température a chuté à 25°C, et ça, c’est très très appréciable. Et quand il pleut ici, les caniveaux de 1 mètre de profondeur se remplissent, les routes deviennent de véritables bourbiers et tout le monde court chercher un abri. En parlant de caniveaux, c’est un des principaux dangers des balades nocturnes : ici c’est très agréable de se promener la nuit tombée (il fait « frais »), mais dans les rues peu ou pas éclairées, le risque de se retrouver au fond d’un trou avec de la boue et des immondices jusqu’à la taille reste relativement élevé… On a découvert ces derniers jours que Brazzaville est en fait une capitale très étendue, et comme on comprend toujours rien aux bus, on prend le taxi. On marche beaucoup aussi, mais avec la chaleur, la poussière, les caniveaux sus-nommés (quand il y en a), les flaques de boue, les détritus et les voitures qui bien sûr ont la priorité, ben ça devient fatigant…

     On a pu se réfugier un après-midi à la bibliothèque climatisée du Centre Culturel Français, on a vu le centre UNICEF et ses gros 4*4 diplomatiques de luxe, le palais présidentiel où le président actuel ne voulait pas habiter pour cause d’esprits malfaisants de l’ancien président, et on a repéré aussi des quartiers marchands chinois et ouest-africains et des quartiers résidentiels. Tous les gens nous regardent, parfois nous disent bonjour : de jeunes blancs (pas des vieux expatriés, qui ont fait leur fortune au Congo) à pied (et non en 4x4 avec chauffeur), qui se promène à travers Brazzaville, même dans les quartiers où « il y a rien à voir », ça court pas les rues... Les enfants nous dévisagent, rient en criant « mundele » (« le blanc »), les plus petits nous considèrent avec étonnement : ce matin, un petit garçon (2 ou 3 ans), tenant la main de sa mère, nous a dévisagé en faisant une grosse grimace, du genre « holala, qu’est-ce qu’ils sont moches ! ». Globalement, on ne croise pas beaucoup d’enfants, ils sont presque tous à l’école le matin, et l'après midi, on sait pas trop ... Tous, adultes et enfants, regardent nos pieds, intrigués… on n’a pas encore compris pourquoi …

     Maintenant qu'on a fini la phase administrative, on a vraiment plus grand chose à faire : samedi matin, il nous reste à aller chercher un reçu à l’immigration comme quoi on a bien déposé nos dossiers avant-hier (!) et on attend le responsable de secteur qui essaye de rentrer de Côte d’Ivoire et qui veut nous parler… On partira donc peut-être la semaine prochaine… Voilà, on lit, on joue aux cartes, on fait la sieste, on prend le rythme, quoi ! On mange aussi : cacahuètes bouillies, purée de patates douces, feuilles de manioc, manioc bien sûr, mangues, ananas et bananes. Et puis on profite de la clim dans la salle commune, découverte de ces derniers jours !

 

A bientôt !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mutmut et tom 05/05/2011 20:56


Nous sommes rentrés sur l'internet !
Je répète Ingrid a pris sa bicyclette !

Pour les pieds : ne serait-ce pas une marque de respect de ne pas vous regarder dans les yeux ?

Désolé d'élever un peu le niveau de la discussion.

bisous les amis


bernard bonneviot 04/03/2011 22:51


Je suis rentré sur internet , salut è vous


isagil 20/02/2011 23:04


avis à la population!
Depuis 2 semaines les congolais ont découvert la région superbe de Voka, ont eu un accueil chaleureux par les ouvriers. Actuellement pauline s'occupe des lapins et aurélien des porcs .les bêtes à
plume seront les prochaines victimes!!
les moustiques et les pythons ne se sont pas manifestés.l'électricité et internet joue à cache cache!


Ariane 07/02/2011 21:06


Salut les p'tits congolais,
Bon bah vous avez pas l'air de trop vous surmener pour le moment, en même temps on dirait qu'il faut bien ça pour s'adapter au climat. Comment est là nourriture là-bas ? Est-ce qu'il y a des choses
bizarres ?
Plus important : Pauline, as tu trouvé du chocolat ??? j'espère que oui, sinon on peut organiser l'envoie de colis de survie.
Bref j'espère que vous vous acclimatez bien, je pense à vous souvent en regardant mes petits collemboles, non pas que vous leur ressembliez mais bon j'ai le temps de penser à autre chose quand je
les prends en photos.
Gros bisous et bon courage pour la suite de vos aventures.

PS : je vote aussi pour les pieds palmés d'Aurel. En même temps ça peut servir si vous tombez dans un fossé.


sam et vince 07/02/2011 14:14


Bonsoir les congolais,
Ca a l'air drôlement humide votre dans votre gourbi. Faudrait voir a creuser des tranchées pour assainir un peu la voirie. On attend de vous voir avec votre bâton fouisseur.
on veut de la congolaise en photos, on s'en fout des vos tôles rouillées.
A bientôt, on vous embrasse