L’histoire du verrat tueur…

Publié le par dcc-lepoolauxboeufsdor.over-blog.com

     Coup de téléphone. C’est un ouvrier qui nous appelle, on est pourtant sur la ferme. C’est urgent, à la verraterie. On arrive, et là, c’est le drame. Un verrat enragé, appelons-le par son nom, 06, s’acharne sur le corps de 08, mort au combat. Il faut dégager le verrat mort, mais l’autre enragé ne laisse personne s’approcher. Mesures d’intimidations après coups de balais, le mort est entraîné dehors. Saignons-le s’il est encore temps ! Nous avons perdu notre plus beau verrat… Mais comment cela a-t-il pu arriver, vous demandez-vous ? « C’est 08, il a sauté par dessus le mur, dans la loge de 06 ! On n’a jamais vu ça ! » En effet, on n’a jamais vu un verrat de 200kg sauter un mur de deux mètres, et c’est là que ça tourne au fantastique : le quatrième verrat, bien tranquille dans sa loge, absolument pas impliqué dans l’affaire, boîte et présente quelques plaies suspectes… Bien sûr, on apprendra plus tard que lui aussi, comme les autres, a défoncé la porte de son box. La bagarre a eu lieu dans le couloir…Bref, appel en urgence passé au boucher de la ville la plus proche « pas de soucis, je prends la bête – Mais c’est du verrat quand même, pas du cochon – Pas de problème, je vendrais ça sur le marché ». La bête est découpée et part directement. Coup de téléphone le lendemain : « je n’ai pas tout vendu (190kg de carcasse tout de même !), je vais fumer le reste pour le garder ». Mais qui peut manger de la viande de verrat fumée ? On vous laisse imaginer le goût…

 

P1140032

P1140037

P1140039

Plantation de bananiers avec Michel et Topé, deux ouvriers de la ferme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nelly & Seb 11/04/2011 19:24


Qui vivra, verrat...

:S


francoix 11/04/2011 18:41


Verrat bien qui verrat le dernier.